Septembre 2020 : 3621 établissements recevant du public déclarés accessibles aux personnes handicapées en Loir-et-Cher

 
 
vignetteCMseptembre20-2

Depuis la loi du 11 février 2005 pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées, les établissements recevant du public (ERP) doivent être accessibles à tous les types de handicap : ils doivent permettre à tout le monde, sans distinction, de pouvoir y accéder, y circuler et recevoir les informations diffusées.

Depuis 2015, en Loir-et-Cher, plus de 6 000 ERP sont entrés dans la démarche accessibilité. Cela s’est traduit par le dépôt de :

  • 3 621 attestations : tout ERP accessible, que ce soit après travaux ou non, doit envoyer une attestation d’accessibilité à la DDT.
  • 236 agendas d’accessibilité programmée (Ad’AP) de patrimoine
  • 2 349 dossiers d’autorisations de travaux instruits par la DDT.

Les aménagements peuvent concerner l’ensemble de la chaîne de déplacement dans l’établissement depuis le parking éventuel. Il s’agit par exemple de la création d’une rampe d’accès, de l’adaptation des largeurs de portes, du niveau d’éclairage, de la signalétique, de l’accueil, etc.

Qu’est-ce qu’un ERP ?

Les établissements recevant du public (ERP) sont des bâtiments dans lesquels des personnes extérieures sont admises, que l’accès soit payant ou gratuit, libre, restreint ou sur invitation.

Sont des ERP tous les commerces (de proximité jusqu’aux centres commerciaux), les locaux des professions libérales (médecins, avocats, notaires, etc.), les bars, les hôtels, les restaurants, les agences de services telles que les banques, les agences immobilières, les services publics (mairies, préfectures, etc.), les établissements dédiés à l'enfance et à la scolarité, les établissements de soin, les lieux de culte ou encore les lieux culturels.

Les établissements recevant du public (ERP) sont classés suivant deux critères : le type, en fonction de l’activité ; la catégorie, en fonction de la capacité d’accueil du public (c’est-à-dire le nombre total de personnes présentes au même moment au sein de l'ERP). Par exemple, un centre commercial pouvant accueillir plus de 1500 personnes sera classé en catégorie 1 ; une boulangerie, en catégorie 5.

Dans le département, environ10 800 ERP sont recensés (Source : SDISService départemental d'incendie et de secours-DDT). 85 % d’entre eux appartiennent à la catégorie 5.

La DDT accompagne et conseille les architectes, maîtres d’ouvrages et gestionnaires pour l’aménagement des projets les plus complexes et répond également aux interrogations du grand public.

Pour en savoir plus :