Espaces naturels protégés

La protection de biotope

 
prefet loir et cher copyright mls 20156

Le terme biotope doit être entendu au sens large de « milieu indispensable à l’existence des espèces de la faune et de la flore  ».

C’est une aire géographique bien délimitée, dont les conditions particulières (géologiques, hydrologiques, climatiques, sonores…) sont nécessaires à l’alimentation, la reproduction, le repos de certaines espèces.

Ces biotopes sont la plupart du temps des formations naturelles : mares, marécages, marais, haies, bosquets, landes, dunes, pelouses ou toutes autres formations naturelles, « peu exploitées par l’homme ». Mais il peut arriver que le biotope d’une espèce soit constitué par des lieux artificiels comme les combles d’une église ou une carrière par exemple.

La protection des biotopes, essentiels à la survie de certaines espèces animales et végétales, est assurée par des arrêtés préfectoraux.

La protection de biotope en Loir-et-Cher :

Un arrêté de protection de biotope a été pris en Loir-et-Cher et concerne la protection des îles dites "de la Saulas" et des "Tuileries" sur la Loire à Blois et de l'île "de Chaumont" à Chaumont-sur-Loire et Veuzain-sur-Loire propices à la reproduction des sternes naines et pierregarin et mouettes mélanocéphales

> Arrêté préfectoral de protection de biotope du 29/09/2017 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,53 Mb

Textes de référence :

Décret n° 77-1295 du 25 novembre 1977, pris pour l’application des mesures liées à la protection des espèces prévues par la loi n° 76-629 du 10 juillet 1976 relative à la protection de la nature : ces dispositions sont codifiées aux articles R. 411-15 à R. 411-17 et R. 415-1 du code de l’environnement. Il existe en outre une circulaire n° 90-95 du 27 juillet 1990 relative à la protection des biotopes nécessaires aux espèces vivant dans les milieux aquatiques.

...