DDETS-PP

Informations

 
 

Rattachées au ministère de l’Intérieur, en association avec les ministères concernés, ces nouvelles directions et leurs personnels sont placés sous l’autorité du préfet de département (Hormis pour l’inspection du travail qui demeure sous la tutelle du ministère du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion).

Cette nouvelle organisation rapproche les missions d’insertion sociale et les missions d’insertion professionnelle, permettant de prendre en compte la situation globale des personnes en voie d’exclusion et faciliter leur retour à l’emploi via des parcours d’insertion personnalisés.

Les DDETS(PP) sont votre interlocuteur unique, au niveau départemental, pour toute question concernant :

  • le contrôle de l’effectivité du droit du travail en entreprise en matière notamment de santé/prévention des risques professionnels, d’amélioration des conditions de travail, de dialogue social et de lutte contre le travail illégal ;
  • L’information des usagers en matière de droit du travail (Renseignements gratuits au
  • le développement des filières économiques et des territoires, l’accompagnement des entreprises et des mutations économiques et la sauvegarde des entreprises en difficulté ;
  • les politiques de cohésion sociale (protection des personnes vulnérables, lutte contre les exclusions et la pauvreté, hébergement d’urgence, accueil des migrants, politique de la ville…) ;
  • la politique de l’emploi (réinsertion sociale, insertion par l’activité économique, accès ou retour dans un emploi durable)
  • la politique de formation professionnelle des actifs, et notamment des salariés de bas niveau de qualification, en lien avec les opérateurs de compétences de chaque secteur d’activité

Et s’agissant du volet « protection des populations » des DDETS-PP, celles-ci sont compétentes en matière de consommation, de répression des fraudes, de sécurité alimentaire, de santé et de bien-être animal.

Une organisation par grands domaines d’expertises

Les DEETS-PP sont organisées en 3 ou 4 pôles par grand domaine d’expertise.
Il y a ainsi :

  • un pôle « politique du travail »,
  • un pôle « concurrence, consommation, répression des fraudes et métrologie »,
  • un ou deux pôle(s) chargé(s) des missions économie entreprises, emploi, compétences, solidarités et lutte contre les exclusions.