Communiqués de presse archivés

COMMUNIQUÉ | Evolution européenne de l'influenza aviaire hautement pathogène

 
 
Évolution européenne de l'influenza aviaire hautement pathogène : la France relève le niveau de risque et renforce la mise en œuvre de mesures de prévention dans les élevages de volailles

L’influenza aviaire hautement pathogène est une maladie animale infectieuse virale, très contagieuse qui affecte les oiseaux. Néanmoins, la consommation de viande, d’œufs, et de foie gras ne présente aucun risque pour l’homme.

Le virus influenza aviaire hautement pathogène H5N8 a été très récemment détecté dans la faune sauvage et dans un élevage de volailles aux Pays-Bas. Ces cas alertent sur le risque d’introduction en France de ce virus par les oiseaux sauvages lors des migrations hivernales vers les pays du sud.

La France étant à ce jour indemne, le Ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation Julien DENORMANDIE a pris des mesures de prévention pour éviter l’introduction du virus en France : le niveau de risque d’introduction du virus influenza aviaire par l’avifaune est augmenté de « négligeable » à « modéré » en France métropolitaine.

Sur l’ensemble du territoire métropolitain, deux mesures ont été rendues obligatoires :

  • une surveillance quotidienne de l’état de santé des oiseaux d’élevage commerciaux ;
  • une vaccination obligatoire dans les zoos pour les oiseaux ne pouvant être confinés ou protégés sous filet.

Concernant les zones humides, dites à risque particulier (ZRP) car propices à l’hébergement des oiseaux migrateurs, des obligations spécifiques supplémentaires ont été définies par la réglementation depuis le 26 octobre 2020 :

-          claustration ou protection des élevages de volailles par un filet avec réduction des parcours extérieurs pour les animaux, afin d’éviter tout contact avec l’avifaune sauvage ; les basses cours sont également concernées ;

-          interdiction des rassemblements d’oiseaux (exemples concours ou expositions) ;

-          interdiction de faire participer des oiseaux originaires de ZRP à des rassemblements organisés dans le reste du territoire ;

-          interdiction des transports et lâchers de gibiers à plumes ;

-          interdiction d’utilisation d’appelants pour la chasse.

Certaines dérogations sont possibles.

Au sein de la région Centre- Val de Loire, La Sologne est une de ces zones humides définies par l’arrêté du 16 mars 2016 (voir la carte ci-après).

 Les communes concernées en Loir-et-Cher sont :

AVARAY ,BAUZY, BILLY, BRACIEUX, CELLETTES, CHAMBORD, CHAON, LA CHAPELLE-MONTMARTIN, CHATRES-SUR-CHER, CHAUMONT-SUR-TARONNE, CHEMERY, CHEVERNY, CHITENAY, CHOUSSY, CONTRES, CORMERAY, COUDDES, COURBOUZON, COUR-CHEVERNY, COURMEMIN, CROUY-SUR-COSSON, DHUIZON, FEINGS, LA FERTE-BEAUHARNAIS, LA FERTE-IMBAULT, LA FERTE-SAINT-CYR, FONTAINE-EN-SOLOGNE, FOUGERE-SUR-BIEVRE, FRESNES, GIEVRES, GY-EN-SOLOGNE, HUISSEAU-SUR-COSSON, LAMOTTE-BEUVRON, LANGON, LASSAY-SUR-CROISNE, LESTIOU, LOREUX , MARAY, MARCILLY-EN-GAULT, LA MAROLLE-EN-SOLOGNE, MASLIVES, MENNETOU-SUR-CHER, MILLANCAY , MONT-PRES-CHAMBORD, MONTRIEUX-EN-SOLOGNE, MUIDES-SUR-LOIRE, MUR-DE-SOLOGNE, NEUNG-SUR-BEUVRON, NEUVY, NOUAN-LE-FUZELIER, OISLY, ORCAY, OUCHAMPS, PIERRFITTE-SUR-SAULDRE , PRUNIERS-EN-SOLOGNE, ROMORANTIN-LANTHENAY, ROUGEOU, SAINT-DYE-SUR-LOIRE, SAINT-JULIEN-SUR-CHER, SAINT-LAURENT-NOUAN, SAINT-LOUP, SAINT-VIATRE, SALBRIS, SASSAY , SELLES-SAINT-DENIS, SELLES-SUR-CHER, SOINGS-EN-SOLOGNE, SOUESMES, SOUVIGNY-EN-SOLOGNE, THEILLAY, THENAY, THOURY, TOUR-EN-SOLOGNE, VEILLENS, VERNOU-EN-SOLOGNE, VILLEFRANCHE-SUR-CHER , VILLEHERVIERS, VILLENY, VOUZON, YVOY-LE-MARRON.