Actualités

Prostitution de mineurs - campagne nationale

 
 
 Prostitution de mineurs - campagne nationale

En France, chaque année, entre 7 000 et 10 000 enfants seraient victimes de prostitution, une évaluation approximative et probablement en deçà de la réalité. Le constat des acteurs institutionnels et associatifs est unanime : la prostitution des mineurs s’accroît et ne se réduit pas seulement à la traite de mineurs d’origine étrangère.

1 - Repérer les signes d’une activité prostitutionnelle

En tant que parents ou professionnels de l’enfance, certains facteurs observés chez les mineurs peuvent être des signes d’une activité prostitutionnelle.

2 - Signaler la situation d’un mineur en danger

Toute personne mineure en situation de prostitution, même occasionnellement, est en danger. Toute personne témoin ou soupçonnant un enfant en danger ou risquant de l’être doit signaler les faits. Il peut s’agir du représentant légal du mineur, d’un membre de son entourage ou d’un professionnel (assistante sociale, médecin, etc.).

3 - Appeler le 119 - Enfance en danger

La ligne téléphonique 119, est le numéro d’appel national de l’enfance en danger.
Il est ouvert 24h/24, 7 jours/7 et gratuit et les appels sont confidentiels.

Pour en savoir plus : https://solidarites-sante.gouv.fr/actualites/presse/communiques-de-presse/article/je-gere-prostitution-des-mineurs-en-france-une-campagne-nationale-de