Archives

25 novembre, Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes

 
 
25 novembre, Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes

Une femme meurt tous les deux jours et demi sous les coups de son conjoint ou ex-conjoint.

On estime à 223 000 par an, les femmes victimes de violences conjugales et dans 93% des cas, un enfant est témoin de ces violences.

Ce mercredi 25 novembre a lieu la Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes

Cette année, le contexte de confinement a malheureusement accentué les tensions familiales, conduisant à une augmentation des violences (les signalements sur la plateforme en ligne « Arrêtons les violences » ont augmenté de 15% depuis le 30 octobre). 

Grande Cause du Quinquennat, l'Etat met tout en oeuvre avec son réseau de partenaires, pour accueillir et accompagner les victimes.
Dans le Loir-et-Cher, des conventions ont été signées pour :

- permettre l'accès à un logement,

- renforcer les hébergements d'urgence,

- permettre aux victimes de porter plainte à l'hôpital,

- accompagner les victimes dans l'accès à l'emploi car la dépendance financière est un frein à la séparation.

Les policiers et les gendarmes ont été formés, M. Le Procureur et M. le préfet ont mis en place les groupes locaux de traitement de la délinquance consacrés aux violences intra-familiales dont les violences conjugales.

Des sessions de sensibilisation auprès des plus jeunes ont été menées, en lien avec les associations partenaires, auprès d’un public issu du Lycée Professionnel Sonia Delaunay le 24 novembre, par M. le préfet, le 23 novembre au Collège Jean Emond par Mme la Sous-Préfète de Vendôme et mercredi 25 novembre, au collège Léonard de Vinci par Mme la Sous-préfète de Romorantin. 

Des dispositifs gratuits d’aide et d’urgence sont disponibles à toute heure pour les victimes et témoins de ces violences.

Quels sont ces dispositifs ? 

- Pour recevoir de l’aide et de l’écoute : le 3919, Violences Femmes Info, numéro anonyme et gratuit, disponible tous les jours de 9h à 21h.

- Pour effectuer un signalement en ligne, anonyme et gratuit : la plateforme arretonslesviolences.gouv.fr  est disponible 24h/24 7j/7.

- Pour toute urgence : le 17 (accessible par téléphone) et le 114 (par SMS), également disponibles tous les jours, 24h/24.

En cas d’urgence, il n’y a évidemment pas besoin d’attestation de déplacement pour fuir. 

Vous souhaitez aider ? 

Diffusez autour de vous ces dispositifs d’aide qui peuvent sauver des vies.