Février 2019 : 2090 installations solaires photovoltaïques raccordées au réseau au 30/09/2018

 
 
vigentte_février

(avec une puissance installée de 30 MW)

Contexte

La part des énergies renouvelables (biogaz, biomasse solide, déchets, éolien, géothermie, hydraulique, solaire photovoltaïque) dans la consommation finale brute d’énergie en France s’élève à 16,3 % en 2017. La croissance des énergies renouvelables est importante depuis 2005 mais insuffisante pour atteindre l’objectif de 23 % de la consommation finale brute d’énergie à l’horizon 2020.

Le principe du solaire photovoltaïque

L’effet photovoltaïque est la technologie qui utilise la lumière solaire pour produire de l’électricité. Cette transformation du rayonnement lumineux est réalisée grâce à des cellules photovoltaïques regroupées en panneaux photovoltaïques.

Dans le cas d’une installation reliée au réseau, l’électricité produite est injectée dans le réseau et revendue aux distributeurs traditionnels d’électricité, moyennant l’installation d’un compteur.

En moyenne, selon les conditions géographiques et météorologiques, l’énergie issue du soleil est comprise entre 3 et 5 kWh/m².

Données locales

En Loir-et-Cher, on dénombre au 30 septembre 2018, 2 090 installations solaires photovoltaïques, soit 14 % du nombre total d’installations en région Centre-Val de Loire. Ce nombre d’installations est en augmentation dans le département depuis 2015 (1850 fin 2015, 1942 fin 2016 et 2055 fin 2017)/

On note en Loir-et-Cher la présence d’un parc photovoltaïque sur la commune de Villefranche-sur-Cher. Installé sur un ancien site de stockage de déchets non dangereux, sur une surface totale de 13,3 ha, dont 5,5 ha couverts de panneaux photovoltaïques, il produit 9 188 MWh par an, l’équivalent de la consommation annuelle de près de 1 900 ménages. Plusieurs permis de construire ont été accordés pour la mise de œuvre de parcs dans différentes communes du département.

Pour en savoir plus :

https://www.statistiques.developpement-durable.gouv.fr/tableau-de-bord-solaire-photovoltaique-troisieme-trimestre-2018