Action sociale et santé

RMI-RSA

 
 

Index d'articles

  1. Action sociale et santé
  2. RMI-RSA
  3. L'action sanitaire et sociale
  4. Aide sociale

La caisse nationale des allocations familiales (CNAF) publie sa seconde lettre trimestrielle, "RSA conjoncture", qui présente une étude statistique sur l’évolution du nombre de foyers bénéficiant du RSA au 31 mars 2013. Le principal constat est que le RSA poursuit sa progression. Elle tend à s’accélérer mais différemment selon ses composantes.

Une augmentation du nombre de foyers bénéficiaires

Entre mars 2012 et mars 2013, l’augmentation du nombre de bénéficiaires s’est élevée à +5%. Au 31 mars 2013, près de 2,18 millions de foyers, dont 1,96 million en France métropolitaine et 215 000 dans les DOM, bénéficient de cette prestation. Les bénéficiaires du RSA socle et socle majoré, à la charge des départements, s’élève à 1,7 millions, dont 231 000 perçoivent également du RSA activité.
La croissance a été plus dynamique s’agissant des foyers de métropole, le taux de progression étant passé de +5% en 2012 à +6% en 2013. En revanche, l’augmentation ralentit dans les DOM, avec un taux de progression passant de +7% en 2012 à +6% en 2013.

Un autre constat : l’accélération de la composante RSA socle et le ralentissement du RSA activité

Le nombre de foyers bénéficiant du RSARevenu de solidarité active socle s’est accru. En effet, le taux de croissance a augmenté, passant de +6% en 2012 à +7% en 2013, atteignant ainsi 1,68 million de bénéficiaires.
L’évolution est différente pour le RSARevenu de solidarité active activité dont la hausse des effectifs est ralentie puisqu’elle s’élève à +1,6% fin mars 2013 contre +2,5% en décembre 2012, confirmant ainsi que cette part de la prestation n’a toujours pas atteint sa cible.
Dans les DOM, le RSA activité a connu une progression identique (5% en 2013 contre 14% en 2012). En revanche, la croissance du RSA socle demeure stable, soit environ 6%. A ce titre, la stabilité de cette croissance concerne aussi bien les foyers bénéficiant d’une majoration de leur prestation en tant que parent isolé que ceux qui n’en bénéficient pas. Ainsi, le nombre de bénéficiaires du RSA non majoré progresse à un rythme constant, soit +6% entre mars 2012 et mars 2013, et concerne 1,9 million de foyers.
D’autre part, le nombre de bénéficiaires du RSA socle majoré a progressé de 3%, soit un taux identique à celui du trimestre précédent. Ainsi, le nombre de foyers bénéficiant de cette prestation s’élève à 273 000 fin mars 2013.

Une forte corrélation entre l’augmentation du nombre de foyers bénéficiaires du RSA socle et la progression du nombre de demandeurs d’emploi

Entre 2012 et 2013, le nombre de bénéficiaires du RSARevenu de solidarité active socle a progressé de +1%, passant de 1,65 million à 1,68 million de foyers. Cette hausse est fortement corrélée à l’augmentation de +2% du nombre de demandeurs d’emplois.
En revanche, le nombre de foyers bénéficiant du RSARevenu de solidarité active activité est resté stable et concerne, fin mars 2013, 453 000 foyers en France métropolitaine et 23 000 dans les DOMDépartement d'outre-mer.


PUS D'INFO