Actualités

Mobilisation des "gilets jaunes" : l'occupation du domaine public doit cesser

 
 
La présence de quelques manifestants est encore constatée aux abords de plusieurs ronds-points ou barrières de péage du département. Or, des mesures fortes ont été annoncées par le Gouvernement et un grand débat national s'organise pour le début de l'année à venir. Dans ces conditions, l'occupation du domaine public doit cesser.

L'occupation du domaine public présente des dangers graves, notamment des risques sévères de troubles à l'ordre et à la sécurité publics. Les risques d'accidents de la route sont élevés. Un très lourd bilan est à déplorer au plan national, comptant 10 morts et plusieurs centaines de blessés parmi les manifestants et les forces de l'ordre.

Les manifestations non déclarées sont illégales. Elles exposent les participants aux sanctions prévues par le code de la sécurité intérieure et le code de la voirie routière, et engagent leur responsabilité civile et pénale.

Toutes les infractions seront constatées et verbalisées par les officiers de police judiciaire. Des poursuites pourront être engagées par le Procureur de la République.