Actualités

Grenelle de lutte contre les violences conjugales

 
 
Grenelle de lutte contre les violences conjugales

La prévention et la lutte contre les violences faites aux femmes, en particulier celles commises au sein du couple, constituent depuis plusieurs années, une priorité de l’action gouvernementale, qui s’est notamment traduite par la mise en œuvre successive des plans triennaux et interministériels de lutte contre les violences faites aux femmes, ainsi que la mise en place récente de dispositifs innovants comma la plateforme de signalement en ligne.

Elle a été déclarée, le 25 novembre 2017, Grande Cause Nationale du quinquennat par le président de la République.

L’État a décidé de lancer une grande concertation nationale, le « Grenelle de lutte contre les violences conjugales », à partir du 3/09/19 (en référence au numéro d’appel 3919 pour les femmes victimes) en France, afin de recueillir le témoignage d’acteurs et de professionnels de terrain sur la prise en charge des femmes et de transmettre à l’État leurs recommandations pour améliorer les dispositifs.

À ce jour, 96 femmes sont décédées en France, sous les coups de leur conjoint ou ex-conjoint. Déjà, à la fin de premier semestre 2019, 75 féminicides ont été enregistrés.


En Loir-et-Cher

Dans le département, aucun féminicide n’est à déplorer en 2018 et 2019. Néanmoins, cette augmentation nationale nous montre à quel point aucun territoire n’est à l’abri d’un tel drame. C’est la raison pour laquelle il faut redoubler de vigilance et détecter le plus rapidement possible les violences.

Des échanges seront organisés en Loir-et-Cher (Blois, Vendôme, Romorantin-Lanthenay), réunissant un panel de partenaires le plus large possible : forces de l’Ordre, associations, hôpitaux, organismes sociaux, collectivités territoriales… sont donc sollicités à cette grande concertation.

Il s’agira, en parallèle, de donner la parole aux acteurs opérationnels sur les difficultés auxquelles ils sont confrontés dans l’exercice de leur fonction et de recueillir leurs propositions pour améliorer la prise en charge des femmes victimes de violence.

Pour aller plus loin : Secrétariat d'État, chargé de l'Égalité entre les femmes et les hommes et de la lutte contre les discriminations

Infographie_Réagir3919_Violences faites aux femmes_190828_V1